Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
VOTE BLANC, VOTE NUL...

VOTE BLANC, VOTE NUL...

VOTE BLANC, VOTE NUL...

VOTE BLANC, VOTE NUL...

 

 

L’électeur qui met un papier blanc dans l'enveloppe ou qui ne met rien a son vote considéré comme vote BLANC.

 

Pour quelle raison ? Soit que le candidat à l'élection ne lui convient pas, soit qu'il est en désaccord avec la politique qui lui est proposée.

 

Le vote NUL n'est pas forcément volontaire.

Par exemple glisser dans l'enveloppe 2 bulletins de vote, ou alors déchirer le bulletin en l'insérant dans l'enveloppe. L'électeur peut aussi  glisser un autre papier qui n'est pas en rapport avec l'élection.

 

Mais dans ces 2 cas, l'électeur aura été voté et donc accompli son devoir électoral.

 

Depuis le 2 février 2014 les votes BLANCS et NULS sont calculés séparément,  et les résultats sont inscrits sur le procès verbal établi par les responsables du bureau de vote. Néanmoins, ces votes BLANCS et NULS, tout en étant comptabilisés, n'entrent pas dans le nombre des suffrages exprimés.

 

En France, le taux des bulletins BLANCS et NULS peut varier de 2 à 5 % suivant les élections, ce qui n'est pas négligeable. D'ailleurs certaines instances, partis et hommes politiques souhaitent vivement que les votes BLANCS soient pris en compte comme suffrage exprimé.

 

Pour les élections présidentielles de 2017, il y aura un candidat du VOTE BLANC. Cette association s'appelle « Citoyens du Vote Blanc » et son président en est Monsieur Stéphane GUYOT.