Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
Le budget des élections américaines

Le budget des élections américaines

Le budget des élections américaines

Le budget des élections américaines

Les Etats Unis sont aux cœurs des élections présidentielles qui vont se tenir dans quelques mois, précisément le 8 novembre 2016, pour désigner qui succédera à Barrack Obama. Les candidats sont certes très attentifs aux sondages, mais aussi aux comptes de campagne qui doivent être rendus publics dans les jours qui viennent.

Les experts estiment que tous les records de dépenses seront battus cette année. Et d’après les informations déjà connues, Donald Trump, en tête dans le camp républicain, est à nouveau le plus original des candidats, avec un « petit » budget.

Les candidats républicains sont nombreux, et tous n’ont pas encore révélé leur budget. On sait toutefois que Ted Cruz, qui est aujourd’hui deuxième ou troisième selon les études, annonce autour de 50 millions de trésor de guerre, alors que Jeb Bush affiche le plus important budget : plus de 130 millions de dollars....un énorme budget, mais des sondages qui ne suivent pas. L’ancien gouverneur de Floride est crédité de moins de 10% d’intentions de vote, quel que soit le sondage.

Mais le phénomène reste Donald Trump, qualifié par la presse de « candidat au meilleur rapport qualité / prix ». Le milliardaire n’a récolté que 6 millions de donation, mais il n’a que « très peu » dépensé.

En revanche, les spécialistes ont procédé à un calcul et estiment à 100 millions de dollars le prix de la couverture – gratuite – que les médias ont offert à Donald Trump au fil des polémiques suscitées par ses propos. L'objectif de ces différents propos, pas toujours biens choisis, est peut être justement de se trouver sur le devant de la scène médiatique à moindre coût et de profiter de son temps de couverture presse et audio visuelle pour faire de l'ombre à ses adversaires.

Et le républicain en tête des sondages en a fait un slogan, répétant à l’envi qu’il fait campagne sans avoir recours aux lobbies pour le financer.