Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
La pollution à Casablanca... mythe ou réalité :

La pollution à Casablanca... mythe ou réalité :

La pollution à Casablanca

La pollution à Casablanca

La pollution à Casablanca... mythe ou réalité :

Depuis fort longtemps on constate que la ville de Casablanca est submergée par une pollution de tous genres. Ce grave problème suscite à ce jour des réactions non seulement au sein du gouvernement mais aussi dans la population.

La pollution un fléau pour l’environnement :

La pollution, c’est la destruction de l’écosystème par des actions néfastes exercées par l’homme. Ces actions sont, pour la plupart, entreprises par l’homme de différentes manières. L’environnement est donc menacé, et l’équilibre naturel est ainsi rompu.

La pollution de L’air :

Elle est due à la destruction de l’air par les déchets des usines, le dioxyde de carbone rejeté par les voitures, les eaux usées et bien d’autres.

A Casablanca, la dégradation de la qualité de l’air est due en grande partie par les rejets des automobiles. En effet, 80% des véhicules roulent au diesel. Cette situation provoque un effet cancérigène actuellement prouvé par les experts du centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Une agence de l’OMS a démontré que l’exposition à la pollution engendre le cancer du poumon, et a déclaré il y a de cela quelques semaine que le taux de pollution était trois fois supérieur à la moyen convenable dans la ville blanche.

Les solutions mises en place par le gouvernement :

Différentes solutions ont été prises en vue de réduire le problème de la pollution. Parmi ces solutions : la création d'espaces verts dans les villes pour lutter contre le CO2, et pour l’esthétique des villes. Outre ces créations d'espaces verts, un autre projet important est le développement du transport en commun. Enfin, il y a le projet de Casa-Est qui vise à intercepter les rejets directs d’eaux usées localisées entre le port de Casablanca et la ville de Mohammedia. Le but est de traiter ces eaux usées et de les écouler par le biais d’un émissaire marin d’environ 22 km. Ces mesures devraient permettre d’éradiquer la pollution à Casablanca, et aussi dans les autres villes du Royaume.