Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
Pêche et aquaculture en France : Les quantités débarquées

Pêche et aquaculture en France : Les quantités débarquées

Pêche et aquaculture en France : Les quantités débarquées

Pêche et aquaculture en France : Les quantités débarquées

En 2013, c'est 533 000 tonnes de poissons, crustacés, coquillages

et autres produits de la mer qui ont été pêchées et débarquées

par les navires métropolitains (y compris la flotte des thoniers senneurs

tropicaux).

Cela représente en valeur un total de 1,1 milliard d’euros.

Les principales espèces pêchées en quantité sont :

le thon,

la sardine,

la coquille Saint-Jacques,

le hareng,

la baudroie,

et le lieu noir.

Quelles sont les principales zones de pêche ?

L'Atlantique Nord-Est, bordant les côtes de l'Union Européenne est la zone où près de 81 % des pêches de la flotte totale métropolitaine est réalisée.

La seconde zone d'importance pour la quantité est l'Ouest de l'Océan Indien pour 8 % du volume global, puis l'Atlantique du Centre-Est (portion à l’ouest de l’Afrique sahélienne et tropicale) avec près de 8 % des volumes. Dans cette troisième zone, c'est principalement les thons tropicaux qui sont péchés.

La Méditerranée représente 3 % des captures en 4ème position.

75 % des débarquements sont réalisés dans les ports français. Les débarquements sont majoritairement localisés en Bretagne avec 47 % des quantités, en Nord-Pas de Calais et en Basse- Normandie.

Evolution de la pêche française :

Les quantités pêchées ont augmenté en valeur de 2,7 et en valeur de 3,7 % entre l'année 2012 et l'année 2013.

La répartition par famille d'espèce se fait comme suit :

poissons : 70 %

crustacés : 3 %

céphalopodes : 3 %

coquillages : 10 %

algues : 14 %.

Unité­: millier de tonnes, poids vif

Source : Ministère