Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
La France est le premier producteur d’huîtres dans l’Union européenne

La France est le premier producteur d’huîtres dans l’Union européenne

La France est le premier producteur d’huîtres dans l’Union européenne

La France est le premier producteur d’huîtres dans l’Union européenne

La production en conchyliculture en France

La production de la conchyliculture ( l'élevage des coquillages) est constituée principalement d’huîtres en France.

Les ventes destinées à la consommation ont baissé de 113 à 80 milliers de tonnes entre les années 2007 et 2012, mais la valeur marchande est restée en très légère hausse.

La France est le premier producteur d’huîtres dans

l’Union européenne :

La plupart des structures dans le milieu de la production conchylicole est faite des petites structures, puisque 66 % des 2 900 entreprises recensées en 2012 sont des entreprises individuelles.

Le secteur représente tout de même 17 700 emplois, répartis entre 6 300 temps complet et 8 600 ETP (équivalent temps plein), c'est dire le cumul des heures des temps partiels et saisonniers. Le nombre d'entreprises régresse depuis 2001, mais l'activité est restée stable jusqu'en 2008 dans le secteur conchylicole. Les années suivantes, la chute de l'activité a été importante du fait de la mortalité de milliers de jeunes huîtres provoquée par une maladie.

Sur les chiffres de l'année 2012, la répartition est la suivante :

82 % des entreprises font principalement de l'ostréiculture (huîtres)

14 % de la mytiliculture (moules).

Environ 70 entreprises produisent des naissains ( larves), juvéniles, ou demi-élevage.

La production française commercialisée pour la consommation :(Chiffres 2012)

Cette production est estimée à 159 600 tonnes pour une valeur d’environ 546 millions d’euros.

80 400 tonnes d’huîtres (79 300 tonnes d’huîtres creuses et 1 100 tonnes d’huîtres plates),

77 100 tonnes de moules

2 100 tonnes d’autres coquillages, palourdes et coques principalement.

Le chiffre d’affaires global atteint 876 millions, en incluant les ventes entre professionnels, la diversification

(visites et dégustations, pêche, négoce).

Les huîtres et moules sont principalement expédiées à partir de six régions (en tonnage de produits commercialisés pour la consommation).

La répartition par région :

Basse-Normandie et Nord-Pas-de-Calais

11 % des huîtres,

21 % des moules,

15 % des autres coquillages

Bretagne

18 % des huîtres,

33 % des moules,

54 % des autres coquillages

Pays de la Loire

9 % des huîtres,

7 % des moules ,

5 % des autres coquillages

Poitou-Charentes

46 % des huîtres,

18% des moules,

22 % des autres coquillages

Aquitaine

8 % des huîtres

Méditerranée :

8 % des huîtres,

22 % des moules,

4 % des autres coquillages