Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 en France.

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 en France.

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 en France.

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 en France.

En 2014, la collecte française avait dépassé 24,5 milliards de litres, favorisée par de bonnes conditions climatiques et un prix du lait attractif, en moyenne sur l’année, retrouvant ainsi des niveaux proches des années 1980, avant la mise en place des quotas laitiers. Pourtant l'année 2015 se montre inférieure au niveau de 2014.

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 en France.

La baisse de la demande au niveau mondial, l'embargo russe, la concurrence extérieure et notamment de la Nouvelle-Zelande, une hausse de la production globale, y compris au sein de l'Union européenne, l'ensemble de ces éléments font que le marché national a subi une tendance baissière au premier trimestre 2015.

Qu'est-ce qui provoque ces différents éléments de baisse ?

Une chute des prix industriels, une forte baisse des prix payés aux eleveurs, un stock plus important chez les transformateurs, tout cela malgré les mesures déclanchées en soutien par la communauté européenne.

Le prix du lait de la vache est en baisse depuis la fin 2014, la collecte a été inférieure à celle très élevée atteinte en 2014 mais est restée supérieure à la moyenne 2010-2014.

Certains éleveurs ont ralenti la production en raison d’un prix du lait jugé trop faible, ou afin de ne pas dépasser les quotas encore en vigueur à la fin de la campagne 2014/2015, ou leur volume contractuel.

La politique des quotas laitiers a pris fin le 1er avril 2015 avec cette campagne. Depuis cette date, les Etats membres et les producteurs de lait ne sont plus pénalisés pour des dépassements de leur référence.

Malgré le niveau élevé de collecte lors de la campagne 2014/2015, la France était encore en retrait de près de 1,2 million de tonnes (– 4,5 % de la

référence) par rapport au quota.

En début de campagne 2015/2016 (soit à partir d’avril 2015), le niveau de collecte du lait de vache a retrouvé un niveau proche de celui de 2014, et même un peu supérieur en juin et juillet, en dépit du manque de précipitations et des températures supérieures à la normale.

En juin, la production a progressé de 2,1 % par rapport à 2014 (+ 6,2 % par rapport à la moyenne 2010-2014) et en juillet de 0,4 % (+ 5,2 % par rapport à la moyenne 2010-2014). Au total, sur les sept premiers mois de 2015, la collecte française de lait de vache a été inférieure au niveau de 2014.

D’après les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer, la collecte française a diminué d’environ 1,5 % en août 2015 par rapport à août 2014. Cette baisse s’expliquerait notamment par des températures particulièrement élevées, surtout dans un large quart nord-est du pays.

Source : Septembre 2015 Synthèses n° 2015/276

Agreste Synthèses – Lait – Septembre 2015 – n° 2015/276