Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu

Il est temps d'avoir une vraie politique écologique !

Il est temps d'avoir une vraie politique écologique !

Chaque année, depuis le début les années 2000 est calculé le « Earth Overshoot Day ». C'est dire « le jour de dépassement ». Qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit du jour où la population sur la planète a épuisé les ressources que la terre fournit dans l'année, et polluée plus que la terre ne peut naturellement traiter.

A partir de cette date, nous hypothéquons donc les ressources futures.

Cette année 2015 nous avons dépassé ce jour le 13 Août, soit un décallage d'environ 2 mois sur la dernière décennie puisqu'en 2006, ce jour de bascule était courant du mois d'octobre.

Cependant, tous les pays n'ont pas le même rythme de consommation de la nature et de le pollution. En effet, par rapport à cette date moyenne du 13 Août, le jour de basculement pour la Belgique se trouve le 13 Mars, Singapour a dépassé cette date depuis le 2 janvier !!!

Pourtant, d'autres pays sont dans la démarche inverse, comme la Suède qui consomme moins que ce qu'elle propose en terme de ressources.

Les paroles sont là de la part de nos politiques, les dates sont fixées pour des réunions internationales sur le climat, mais ne serait-il pas l'heure de mener une vraie politique tenant compte de l'environnement ?

Réduire l'éclairage publique de 30 secondes matin et soir dans toutes les villes aurait un impact important sur la consommation d'énergie élecrique, mais également une vraie source d'économie. Equiper tous les toits de panneaux solaires, toutes les maisons et immeubles de récupérateurs d'eau de pluie. Créer des espaces de plantes vertes pour « manger » le C0² de la ville etc... Autant de mesures qui peuvent facilement, et sans de lourds investissements, apporter une vraie amélioration au quotidien de chacun tout en permettant de faire des économies à grande échelle.

Les lobbies pétroliers, électriques, gaziers seront-ils d'accord avec cette démarche ? Nos gouvernants auront-ils enfin le courage de s'engager dans ces voies sans avoir peur de la pression subie...