Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Economie, Marketing, Commerce, Force de Vente, Ecologie

Menu
LA BÛCHE DE NOEL : histoire et consommation

LA BÛCHE DE NOEL : histoire et consommation

LA BÛCHE DE NOEL : histoire et consommation

Une tradition ...LA BÛCHE DE NOEL !

 

Son origine païenne remonterait vers 2500 ans avant Jésus Christ et serait liée au solstice d'hiver, nuit la plus longue de l'année.

 

Une énorme bûche recouverte de sel, ou de vin ou d'huile ou de miel et d'eau bénite, était déposée dans la cheminée par l'aîné et le cadet des garçons. Cette bûche devait être en chêne ou hêtre, ou alors en arbre fruitier, et devait se consumer pendant 3 jours, voir 12 jours selon les régions.

Ces bois éclataient et lançaient des étincelles sensées protéger la maison et ses habitants contre les malheurs. Les cendres, elles, étaient dispersées dans l'étable, les champs et devaient éloigner les renards ainsi que les sorcières.

 

Ces coutumes ont existé dans quelques pays d'Europe, surtout au nord, et ont été reprises par l'église catholique au 12éme siècle. Elles ont perduré jusqu'en 1870, date vers laquelle les premiers poêles en fonte ont fait leurs apparitions, mais jusqu'en 1950 dans certaines régions isolées.

 

Afin de continuer cette tradition, quelques pâtissiers ont eu l'idée de créer dans les années 1850/1860 un gâteau en forme de bûche, la Bûche de Noël était née. Elle est devenue incontournable à la fin du repas dans de nombreux foyers.

 

Elle se déguste glacée, en mousse, en génoise, au chocolat, et est très souvent décorée de petits sujets tels que hache, scie, champignon, Père Noël etc.

 

De nos jours en France, ce marché de la bûche de Noël pèse un peu plus de 10 millions de litres soit plus de 3 litres de bûche par seconde sur le mois de décembre !

 

Cette consommation hyper saisonnière, représente sur les trois dernières semaines de l'année 76 % des ventes annuelles.